Journal de Milo

Première lettre de Milo

Bonjour à tous les Took!

Premièrement, le voyage c’est bien passé! On a pas subit d’attaques et pas de grosses tempêtes. Le seul problème c’était la nourriture. Elle était pas extra et en trop petite quantité. Une chance que j’avais une grosse provision de tes gâteaux tante Thérèse. Sur le bateau, j’ai entendu toute sorte de rumeur concernant la ville où je débarque. Des rumeurs de sorciers maléfiques, de vampires, de possessions et de monstre qui fait peur aux crocodiles. Je me suis aussi trouvé un coéquipier, Leigh un mage-guerrier elfique.

Après quelques investigations, on a bien vu que certains gens agissaient bizarrement et qu’il y avait quelque chose de louche avec l’église. Mais il était tard, et on a donc choisit entre les deux auberges, l’épie d’or qui avaient l’air plus accueillant que le serpent endormie. Grosse erreur! On se fait réveiller par une pluie de coup juste avant de sombrer dans l’inconscience. Quand on revient à nous, on est attaché sur des tables dans une chambre de torture, à l’intérieur du temple! (mais ça on le savait pas encore…) On était entouré de cultistes qui nous ont assuré qu’on serait bientôt des leurs. Nous sommes restés longtemps seul et sans nourriture. Quelques après avoir entendu plusieurs cries de douleurs, on demi-orc est entré, pour nous libérer. Étrangement…. c’est un prêtre de St-Cuthbert nommé Radrael. Il fait partie d’un groupe d’aventurier eux aussi intéressé à régler les problèmes du village. Les autres sont Roland, un forestier humain, Arkonnen, un prêtre de Thor nain, Caelun, un autre mage-guerrier elfique. Nous nous sommes joins à eux pour finir de nettoyer le temple… et trouver deux statues gigantesques en ivoire et obsidienne, qui doivent plusieurs milliers de pièces d’or! Moi et Radrael sommes partie en éclaireur (étrangement discret pour un demi-orc et meurtrier pour un prêtre) pour tomber face à face avec un ogre. Vous auriez du voir ça, il était gigantesque! Au moins cinq halflings de haut. Père Radrael fonce sur le côté et le distrait d’un coup à la jambe. Le temps de faire mes preuves est venu! Prenant mon élan, je fonce direct sur l’immense monstre, saute sur son genou pour me propulser plus haut et prenant appuie avec ma première dague, je m’élève pour le frapper en plein dans l’œil de l’autre dague. Et c’est la chute du géant. C’était particulièrement héroïque de ma part, en toute modestie.

On a eu quelque repos à l’auberge du serpent endormie qui était de tellement meilleure qualité. Et son vin! Le meilleur que j’ai jamais gouté, même celui d’oncle Terry (désolé Oncle Terry). En fait, j’en ai joins __ bouteilles pour vous les faires apprécier. Mais gardez-les pour une bonne occasion! Comme le 164ième anniversaire de grand-mère Rosalie, notre première aventurière de la famille! Avec l’herbe à pipe du vieux Tom et des bons pains aux pommes et cannelles, ça va être le paradis.

De retour à l’aventure, nous avons été demander de l’aide au sorcier, qui finalement n’était pas maléfique. Grâce à son familier, on a pus suivre la piste des cultistes dans leur repère secret, sous les marécages. S’ensuivit des attaques contre des villageois possédés, des crocodiles, des slimes et une femme ailée à la voie enchanteresse (ce qui n’est vraiment pas le cas de son physique monstrueux). Après mainte blessures, Arkonnen est à cours de sort de guérissons (jamais été aussi content de voir des éclairs!) et nous avons du nous barricader dans une pièce d’inventaire trouvé sur place pour se reposer. J’ai d’ailleurs profité de cette pause pour commencer à rédiger cette lettre.

Journal de Milo

Age of the Imperium Tenaille